a
Sorry, no posts matched your criteria.

CHARLOTTE HUSSON

Charlotte, 32 ans, est styliste parisienne. La vie a fait qu’elle a croisé la route d’un Cancer de lovaire en 2013. Après deux ans de traitements, elle est aujourd’hui, enfin, en rémission.

Lirruption brutale de ce cancer dans sa vie de modeuse«quelque peu» bouleversé sa trajectoire… Elle a alors décidé de transformer cette épreuve en quelque chose de positif et d’utile. Elle a osé entreprendre et créer sa propre marque pour rebondir après linacceptable. De là, elle a fondé et créé Mister K, plus qu’une simple marque, un vestiaire désirable et engagé, qui résonne en vous, en nous. Sa valeur ? Etre convaincue, que la mode à prix juste, transparente et engagée pouvait habiter la même rue, du même village, de la même planète, et qu’elle pouvait avoir du sens et en donner. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site internet : www.misterk.fr ou l’instagram : @misterk.

Nous devrions tous prendre exemple sur ton courage, ta bienveillance et ta générosité. Quel est le message que tu voudrais communiquer aux personnes qui te suivent et qui aimeraient contribuer à des causes importantes comme celles que tu représentes? 

Houlala ! Moi un exemple, je ne le revendique pas du tout. Bienveillance et générosité, oui, à chaque instant avec les moyens du bord. Mais courage ? J’ai vécu deux ans pleins, dans la peur, tous les jours. Je n’avais guère de courage, mais l’instinct animal de survie, voilà tout.

Toutes les causes qu’on peut défendre découlent d’une seule, immense, valeur, et qui détermine le monde qui nous attend : avoir le sens de l’autre, «  I care » en Anglais. Bizarrement il n’y a pas de traduction percutante, peut être un composite de « Je m’en soucie, j’en prends soin et ne laisse pas tomber ». Tendre la main sans contre-partie, accorder sa confiance, … Ce n’est même pas une question de morale, quoique ? C’est d’abord une question de lucidité, sinon le risque du repli sur soi, brutal, apeuré, sans âme ni panache nous mènera à Mad Max Fury Road !

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes femmes qui rêvent d’entreprendre ?

Être bien entouré, techniquement et mentalement. Une inspiration plus une conviction sincère ne sont que la moitié du chemin, à peine. Le reste à parcourir, c’est des formalités juridiques, financières, administratives à bien accomplir, méthodiquement, sans faire d’impasse. Les contraintes sont quotidiennes, il ne faut rien lâcher mentalement. Et pour cela un entourage complice et patient est primordial. Patient surtout, en effet, tout entrepreneur est un peu mono maniaque, c’est à dire pénible pour les autres. Il faut parfois savoir lâcher prise.

As-tu un prochain projet dont tu souhaites nous parler ?

J’ai tellement de projets ! Le premier, essentiel, est de trouver la recette pour les canaliser tous. La date hyper importante pour nous est le lancement de notre nouvelle collection « Ose » sortie le mercredi 2 octobre, qui résume bien mon état d’esprit du moment, avec une ligne de plus en plus complète et toujours engagée. Et puis dans les cordes aussi, une grande Maison d’édition m’a passé commande pour écrire mon expérience vécue. Je n’ambitionne pas le Femina, mais c’est une autre belle façon de continuer à trouver les voies et moyens pour faire du bien et contribuer à la recherche contre la maladie.

Comment définirais-tu ton style ? 

Je dirais plutôt « effortless » au quotidien. Toujours parée d’une jolie paire de chaussures, et ma passion : un très joli blazer ! Mais le plus important pour moi est le confort, donc jean, plus pull très doux pour attaquer l’automne.

Quelle est ta pièce coup de cœur de notre collection Automne-Hiver 2018/2019?

La robe longue verte en dentelle sur laquelle je viens de craquer pour un mariage automnale, et bien sûr, votre foulard, le carré de soie bleue nuit « Toutes à l’école ». Porté en ceinture, il ne quitte plus mes jeans. Mêler engagement et mode est mon « crédo » !

Qui est selon toi la Tara Girl ?

Une (jeune) femme qui s’assume en jouant des mélanges de matières et couleurs pour égayer son quotidien, élégante et assumée !

Un mantra/citation pour le mot de la fin (on a déjà notre petite idée) ?

Never give up, évidemment !

Shop the story